Les Anciens de Sun Microsystems
ADHERER S'INSCRIRE MES IDENTIFIANTS
 
 
[ Ils ont monté leur activité ]
 [ 1 ] 2 3 4    (1-10 sur 38)  
15/06/2010 > Souvenir > Christian Granger traverse le golfe... avec succès
Traversée "hivernale" du Golfe de Gascogne en mai
 
Christian nous avait déjà fait partager sa passion de la voile. il nous relate sa dernière aventure:

"Cet hiver, une course m'attirait beaucoup. La GascoPogo, gasco comme golfe de Gascogne et Pogo c'est la marque du bateau. Je m'y suis inscrit et j'ai fait le tour des copains. Tous étaient partant et nous ne devions être 4 maximum. Je n'ai faché personne, j'ai chosi 2 Hervé pour la commodité de la communication et Carola pour les manoeuvres à l'avant ou il faut être léger et méthodique (Carola est native de Köln). Et j'ai dormi là-dessus, jusqu'à début avril ou je n'ai pensé qu'à cette traversée à en perdre la moitié au moins du sommeil.
 
Nous sommes partis à 11 le 8 mai dernier de Piriac (44) dans un crachin breton (preuve que le 44 c'est la Bretagne). L'angoisse était partie. Le soleil est revenu, nous avions pris un super départ en 2ème position et envoyé le beau spi rose et blanc dans peu de vent. En soirée nous menions notre groupe guidés par les dauphins. Dans la nuit le vent est monté fort.On s'est adaptés. Hervé est tombé malade et on a assuré à 3 valides jusqu'à l'arrivée. En fin de la 2ème journée, le halo de lumière de Gijon nous a guidé toute la nuit dans très peu de vent et au lever du jour nous y étions, 5èmes à quelques demi-milles des premiers ... Fatigués mais assez fiers.
 
Après 2 jours de repos sous la pluie espagnole, nous sommes repartis. Même plus peur, départ en tête, le vent dans le nez. Gros grain, puis la nuit et au petit matin, plus personne autour de nous. Fichiers météos reçus toutes les 6/8 heures. Petite informatique à bord et nous sommes partis très très à l'ouest. Loin des autres. Tant et si bien que la confiance de mon équipage était devenue faible. Et nous avons navigué seuls encore 24 heures un peu moroses... Puis le dernier jour nous avons retrouvé le futur vainqueur derrrière nous. Et loin. Si bien que nous avons pensé que c'était un voilier en croisière et nous l'avons laissé passer devant en fin de journée avant de comprendre notre méprise. Et à l'heure d'aller dormir, à quelques milles de l'arrivée, il a fallu renvoyer le spi vert de combat et vers minuit nous étions bord à bord, sans vent, les voiles battantes, les dauphins autour de nous créant une atmosphère hallucinogène avec le plancton phosphorescent dans leurs sillages et leurs sauts.
 
Et le froid qui ne nous quittait pas ce mois de mai.
 
Finalement, j'ai halluciné. C'était l'occasion : j'avais réussi à ramener mon bateau et mon équipage, sous ma seule responsabilité, d'une traversée du Golfe et en plus 3 en ème position  au classement général. Je pouvais enfin prendre une douche chaude et dormir.
 
Par l'intermédiaire du téléphone satellite j'ai pu échanger des mails avec mes proches et j'ai reçu un grand nombre d'encouragements de Sunsetters et sunniens. Je les remercie ici. Ils ont nourri ma motivation. Q'ils sachent que j'ai toujours des places disponibles sur mon bateau et qu'il suffit de le faire savoir ... et, je sais, d'avoir du temps."

Vous pouvez contacter christian pour la voile ou autre sur christian.granger@sunset-partners.net
 
24/11/2009 > Souvenir > Laura Lègue : La Géobiologie pour les dummies

Géobiologie : Une passion, bientôt un métier ? Laura Lègue nous intrigue...

Quel est le point commun entre la cathédrale de Chartres, la course du Soleil, les cours d’eau souterrains et pour les initiés … le chapeau de Merlin? La géobiologie !
Savez- vous pourquoi les Anciens construisaient leurs Temples à tel endroit et selon telle orientation? La géobiologie.
Savez vous pourquoi certains habitats modernes ou anciens, bien que décorés ou restaurés avec goût, nous semblent parfois froids et qu'ils nous donnent lee sentiment « qu’il manque quelque chose » ? La géobiologie.
La géobiologie est une science très ancienne qui nous vient du fond des temps, qui nous enseigne comment vivre en harmonie entre « Ciel et Terre », comme aussi évoquer par le Tao. Voilà une de mes deux passions, orthogonale aux sciences modernes, et qui pourtant est vraiment d’actualité. Ecoutez les médias : le développement durable n’en est-il pas la première marche ?
Ma passion se cristallise autour de week-ends formation que j’organise régulière en Normandie.
laura.legue@sunset-partners.net

 
21/11/2011 > Naissance > Robin Barchon, ex-leader de la boite de com' JAVA, lance sa nouvelle activité

Robin Barchon, Sunien d'adoption prend un nouveau départ avec KENJA !


Les temps changent : 
Sun est devenu Oracle, Kenja prend la relève de Java (l'Agence, pas le langage !) .

Robin nous présente sa nouvelle activité :

"Que de souvenirs depuis 1986, date à laquelle j'ai commencé à travailler avec Sun. A l'époque, c'était encore à la Boursidière (pour ceux qui ont connu) et ma société s'appelait Aptitude. 

 

C'était les débuts de Sun avec Alain Péchon et une trentaine d'employés, dont Christiane Decerle et Béatrice Peuvrel, des pionnières ! La collaboration a continué sous DBA, une agence de pub qui deviendra SBA, puis GAIA et, enfin, avec Java, créée en avril 1993. 

 

Java, un nom prédestiné que je n'avais, à l'époque, aucune raison de déposer dans la rubrique "Informatique" de l'INPI... du moins le croyais-je. Tout le monde ne peut pas être visionnaire !

 

Et puis, après 15 ans de bons et loyaux services, auprès de Sun bien sûr, mais aussi de bien d'autres, Java a rendu l'âme.

 

Du coup je me suis lancé dans l'immobilier, à Saint-Ouen. Mauvaise pioche ! Accident de parcours dû en partie à une perception erronée du métier d'Agent immobilier. Le passage du conseil aux entreprises à la vente aux particuliers ne m'a pas vraiment convaincu.

 

Du coup, me voici revenu aux origines. La création, la conception-rédaction et l'édition publicitaire sont définitivement mon univers. Pas de regret d'avoir essayé l'immobilier, content que cela n'ai pas trop duré.

 

Donc, depuis le 1er septembre 2011 c'est Kenja qui reprend le flambeau, sans nostalgie aucune, mais avec la même volonté de toujours bien faire.

 

Avis à tous ceux qui nous ont fait confiance pendant des années : WE'RE BACK AGAIN !

robin.barchon@kenja.fr

 
05/10/2012 > Mobilité > Régis Fournier : Un parcours DRH exotique et formateur
Régis Fournier : Un parcours DRH exotique et formateur

11 ans de Sun France (1988- 1999) :  une belle aventure d'action et d'enthousiasme, dans cette période de croissance intense: de 150 à 1000p chez Sun France pendant cette période où je fus Rresponsable du recrutement HR Manager.

Et en juillet 99 , les valises. Ou plutôt le container. La famille s'installe à Dubai. La plage et les palmiers oui, mais du boulot et des voyages à haute dose. Un grand renouveau, la découverte de nouvelles cultures. Le bureau Sun de Dubai : 100personnes et 25 nationalités. Etranger parmi les étrangers. On est tous à égalité. Exotique oui. Dans le travail, moins de process et plus d'huile de coude. L'initiative et l'improvisation existent encore. La motivation monte en flèche. En plus du Moyen orient (Egypte, Arabie Saoudite) j'ai aussi en charge l' Afrique du Sud.
A Dubai, recruter est différent. Les candidats viennent de UK, France, Espagne, des US , Russie ou d'Afrique du Sud. Il vaut mieux planifier les RDV !
Et 
l'Afrique du Sud justement,un autre monde , une histoire extraordinaire, une réputation, un pays trés beau...et un bureau Sun de 100p environ. Un bureau dejà mature mais pionnier dans l'état d'esprit avec la bière en plus!
Et pour couronner le tout, quelques sunniens de France égarés dans cette région MiddleEastAfrica (Philip Roy, Denis Héraud...)
Les enfants passent leur bac à Dubai puis, en juillet 2002, nouvelle étape:  le container reprend la mer pour Zurich. Retour à la civilisation... plus traditionnelle! Ambiance différente. Le rythme plus stable Le bureau Sun de Zurich est aussi une découverte . La Suisse est un trés beau pays, beaucoup plus créatif et dynamique qu'on ne le croit. Je gère la DRH suisse 9 mois, puis je laisse la place à un local et je prends en charge la Russie et Medi ( Grèce , Israel, Turquie , Kazakstan) .
A nouveau l'exostisme, les voyages, l'aventure! De trés beaux souvenirs. Des gens formidables. Un trés bon accueil partout. Mais cette aventure là est plus courte que prévue. On est en juin 2004 et le 4e  RIF frappe, cette fois-ci c'est la fin du voyage. Je quitte Sun apres 16ans de vie trépidante et passionnante. Et je quitte aussi la Suisse à regret.
Retour à Paris (pieds de plomb). Je rejoins Hyperion, éditeur de logiciel BI, Expérience aussi courte que décevante. J'y retrouve aussi quelques anciens sunniens égarés. A vite oublier.
Et à ce moment là, je réalise enfin le projet qui me tenait à coeur depuis longtemps: L'accompagnement des cadres en recherche d'emploi.
Je rejoins DBM un cabinet d'outplacement ... ça commence bien mais les difficultés financieres s'accumulent... Je rejoins alors début 2007 le cabinet dans lequel je suis encore aujourdhui, Version Originale (qui s'appelait alors Do It Evolution) qui accompagne les cadres en outplacement et coaching.
Je me forme au coaching et depuis, j'accompagne des Managers et des dirigeants qui veulent développer ou améliorer leurs capacités managériales. Une autre grande aventure commence. Le coaching est passionnant. Il me permet de découvrir encore mieux la psychologie de l'humain dans le monde de l'entreprise. Ce qui est bien avec l'humain, c'est que la progression est infinie. Plus on avance , plus on découvre...!

Recommandations aux lecteurs: si vous pouvez partir à l'étranger, n'hésitez pas, profitez en. 
Par ailleurs, réfléchir à son avenir et accomplir son rêve, c'est formidable. On peut généralement le faire. Nos contraintes, celles qui soi-disant nous empêchent de le faire, sont souvent de fausses barbes.
 
24/11/2011 > Mobilité > Josée Battistini co-fonde, la société Expert & Vente
Josée Battistini co-fonde la société Expert et Vente

Période sunnienne: de 2000 à 2010. Son parcours chez Sun: Pendant 5 ans Account Manager sur le marché Banque Finance et sur les 5 dernières années, Alliance Manager responsable Accenture, BT et Steria.
 
Durant la période de réflexion en outplacement chez Right Management, une idée a germé : Créer une entreprise. La société Expert & Vente est finalement créée en janvier 2011.

EXPERT & VENTE c’est quoi? C’est une société de service et de conseil, qui propose aux entreprises (High-Tech, Télécoms, Editeurs de logiciels………), de mettre à disposition des ressources supplétives compétentes sur les métiers de la Vente, de l’Avant-vente et du Marketing. Elle offre une alternative ou une complémentarité au recrutement traditionnel de la force commerciale.
 
Quel constat?
Josée a déjà su prouver au bout de 10 mois que le modèle fonctionne et intéresse à la fois les PME/PMI et les grands groupes! 2 clients ont fait confiance à Expert & vente et déjà des signatures prestigieuses pour l’un et le placement d’un premier consultant en développement commercial en mode supplétif pour l’autre.
En plus de l’existant, une stratégie indirecte se dessine, mais cela fera l’objet d’une prochaine communication!
 
Nous souhaitons bonne chance à EXPERT & VENTE.

josee.battistine@sunset-partners.net
 
05/08/2011 > Mobilité > Gabriel Blanc-Lainé partage les leçons de son parcours professionnel
De retour dans l'Hexagone, Gabriel Blanc Lainé partage ses expériences.

Ceux qui sont venus au FROG & Princess le 9 Juin 2011 ont eu le plaisir de retrouver notre aixois à la crinière blonde... Pour tous les autres, Gabriel partage son parcours. 

"Je suis rentré chez Sun Microsystems en Janvier 1988. C’était une start-up dont on parlait beaucoup, aux salaires « mirobolants » et qui surfait sur la vague Unix. Plus excitant que Texas Instruments où je venais de passer deux ans… A l’époque, un peu plus de 100 personnes en Fran et je rejoins l’agence de Vitrolles pour y prendre la responsabilité des Ventes Indirectes :  Développer un réseau de partenaires VAR (comme Ferranti Infographics qui revendait des stations avec leur solution de CAO/CFOA) et d'Intégrateurs de Systèmes (Digilog, Steria, Cisi…)  qui, entre autres, intégraient du Sun dans des solutions militaires à destination de la DCAN de Toulon. 

En Janvier 1991 je saisis une opportunité en interne et prends la Direction de la Formation Commerciale pour l’Europe. Le projet est d’adapter et déployer en Europe un curriculum de formation initialement créé par Sun Université (SunU) à Sunnyvale  pour accompagner l'évolution de la force de ventes et avant-ventes vers une « approche solution ». Répartis sur 11 pays, ce sont 630 commerciaux et avant-ventes qui doivent changer progressivement de « positionnement » et de « savoir-faire ». Passionnante aventure qui dure jusqu’en Octobre 1992, date à laquelle l’Europe se réorganise en 3 régions et où ce poste rattaché aux HQ Europe disparait.

Première expérience difficile de recherche d’emploi suite à un licenciement économique. Ma religion est faite, le hardware est mort, vive le software ! Je rentre chez Sybase à Lyon comme responsable d’agence. Quatre ans à lutter face à Oracle ;) et à découvrir toute la créativité que le SW offre commercialement par rapport au HW. A lot of fun !

Puis l’avènement de Cegetel avec la libéralisation du marché télécom en 1996, et la création « from scratch » d’une Direction Régionale Sud Est qui rassemblera 70 personnes réparties en agences (Marseille, Montpellier, Lyon…). Vivendi au temps de la splendeur de J6M, avec un projet ambitieux et des moyens colossaux. Période de grâce professionnelle ! 

Mais gérer le quotidien m’ennuie. Quatre ans plus tard, lancement d’une start-up Internet (CRM en mode « ASP ») et mes premiers pas dans le marketing. L’essai ne sera pas transformé, sur fond d’explosion de la bulle Internet en 2001.

Nouveau passage en recherche d’emploi. Décidé à « passer à l’international », je rejoins une PME Lyonnaise, spin-off de Clemessy, en tant que VP Sales Northern/Eastern Europe. Une équipe énorme… de 3 commerciaux… mais les choses évoluent rapidement, et avec le Marketing, je reprends également les ventes mondiales hors USA/Canada. Voyage aux quatre coins du globe, Chine, Singapore (où nous ouvrons une agence), Koweit, Russie… dans un anglais très approximatif. Au final l’entreprise est rachetée par Tekelec pour $56M, et je me retrouve avec ma famille en Caroline du Nord en Janvier 2005 au poste de VP Product Marketing & Product Management avec une équipe franco-américaine de 45 personnes.. et de gros problème de culture à surmonter. Enfin une vraie occasion d’améliorer mon anglais…
Au total 6 ans aux USA, avec un passage de 3 ans sur la côté ouest (Los Angeles) dans une autre start-up Internet absolumment géniale, mais qui ne m’a toujours pas enrichi… 
Je rentre en France le 15 Janvier 2011 chez Generix, au poste de Directeur Commercial France. Deux mois plus tard, j’ai la charge des Ventes, de l’Avant-Vente et du Marketing Opérationnel, Marché et Produits, car là aussi les choses ont bougé rapidement. Saisir sa chance, toujours! 

Alors que retenir de se parcours qui m’a fait déménager une douzaine de fois, m’a « remis sur le marché » cinq fois dont 3 fois aux USA et « sans filet », et sortir souvent de ma zone de confort ? 
- que les compétences, le savoir-faire et le savoir-être sont hautement transférables bien que le marché y soit très réfractaire, préférant toujours les gens du cru ;  
- que chercher un job est un vrai job (je suis devenu « expert » en CV, réseaux et réseaux sociaux) ; 
- qu’il faut savoir faire la différence sur « sa valeur ajoutée » et être d’une ténacité inimaginable. 
- que le monde est varié, passionnant à découvrir dans sa diversité de culture et de regards sur les hommes et les choses."
 
En savoir plus? http://www.linkedin.com/in/gblanclaine
Partager quelques leçons apprises?
http://gblanclaine.typepad.com/
Contact SunSet? gabriel.blanc-laine@sunset-partners.net
 
16/05/2011 > Mobilité > Emmanuel D'Humières: La passion de l'opensource au travail!
Emmanuel D'Humières: encore un fan de l'opensource qui met sa passion au travail!

Tout jeune diplômé d'un DESS Informatique, Emmanuel a rejoint Sun en 1991, d’abord au service Support puis en tant que membre du Benchmark Center avant de prendre des responsabilités de Technical Account Manager pour les comptes Nortel Matra Cellular et Aérospatiale.
Il développe ensuite sous l'égide d'Orlando Appel l'équipe Prévention en France en charge d'assurer la maintenance préventive des serveurs SUN, initiative reconnue au niveau européen puis mondial.
Breton d’origine, il décide de retrouver ses racines en 2004 et repart en Bretagne avec armes et bagages. Il s’installe à Rennes (l’autre capitale française de la High Tech et des réseaux) où il travaille pour Artesys International, un éditeur de logiciels centré sur le secteur pétrolier qui réalise des logiciels de maintenance préventive.
En 2010 il quitte Artesys pour se concentrer sur la maturation d’un projet qui lui tient à cœur : promouvoir les solutions opensource en les rendant accessibles au plus grand nombre. Il créée ainsi une plate-forme de services à destination des PME-PMI, entièrement fondée sur des solutions opensource pour la messagerie ,la gestion de fichiers, les applications commerciales, la téléphonie sous IP, etc. Cette plateforme, entièrement packagée à destination des entreprises entre 5 et 100 postes clients s'enrichit constamment de nouveaux services ayant tous comme leitmotiv : aussi utiles... que simples. Administrable à distance sous forme d'abonnement, la plateforme ELO/S accompagne la croissance des entreprises en se concentrant sur les 4 xes : le service, la disponibilité, la sécurité ... et cela en toute sérénité.

Plusieurs ex-Sun lui ont apporté conseils et soutien dans son projet. Citons entre autres Marc Chapuis, Alain Risbourg, François Dechery. 

C’est en Juin 2011 que devrait voir le jour la structure juridique qui proposera cette offre.
Mais Emmanuel a plus d’une idée en gestation. Il s’intéresse dorénavant à la recherche documentaire toujours en environnement Open Source. Souhaitons-lui beaucoup de succès pour récompenser le courage et la ténacité qui le personnalisent. N’hésitez pas à le contacter sur

emmanuel.d-humieres@sunset-partners.net
 
19/02/2011 > Mobilité > Jean-Louis Hoenen fonde Slimpay!

Jean-Louis Hoenen fonde SLIMPAY : Services de paiement en ligne en mode SaaS

Un bref retour en rrière sur la carrière de Jean-Louis:
Sa période sunienne : Avril 1987 à Août 1995
D'abord en avant vente (ITC) puis au marketing en tant que Responsable Marketing Direct.
 
Et après?
En partant de chez Sun, il a participé à la création de la filiale française d'Illustra (rachetée
par Informix) puis après un bref passage chez Netscape, il s'est de nouveau lancé dans 
la création d'une filiale française, cette fois-ci pour l'éditeur américain Kabira où il est resté
d'avril 1997 à mai 2008 en tant que Directeur Technique France, puis VP Opérations EMEA et finalement VP en charge de la  Stratégie Banque Finance au niveau mondial.
Après son départ de Kabira, il a cherché un emploi salarié, mais s'est vite vite rendu compte que ce serait  difficile de trouver un emploi avec autant de responsabilité, d'autonomie, un salaire (même inférieur de 30%) compte tenu de la conjoncture. C'est donc "poussé" par le destin qu'il a décidé de se lancer dans la création de sa propre entreprise. 

la création d'entreprise:
Après quelques tâtonnements , il a rencontré le partenaire "presque idéal" car  très complémentaire. 
8 mois d'investigation, de réflexion, de maturation et finalement la création le 18 décembre 2009. 
La première année est consacrée à deux objectifs majeurs : obtenir l'agrément Banque de France comme Etablissement de Paiement (obtenu le 23 novembre 2010),  développer les produits destinés à être commercialisés comme services de paiement en mode Saas (les deux premiers produits sont disponibles). 

SlimPay c'est quoi?
Slimpay est spécialisée dans les services de paiement en ligne, basés sur les outils européens de prélèvement et de virement. Slimpay offre des solutions de signature électronique de mandats SEPA et de gestion de télérèglement.
En parallèle, jean-Loui et son associé ont levé des fonds, structuré une petite équipe, démarré la prospection commerciale et signé un accord de partenariat avec Deutsche Bank.
Ils ont bon espoir de signer leurs premiers clients début 2011 et espérent que cette année sera l'année de l'éclosion de SlimPay. 

Quels conseils prodiguer?
Jean-Louis rest très modeste, n'ayant pas encore la preuve que ses méthodes mènent au succès. Il est pourtant intimement convaincu qu'il y a une part d'entrepreneur en chacun de nous. Certains ne se lanceront jamais, d'autre se lanceront contraints et forcés, d'autres encore se lanceront trop à la légère. Sa recommandation est donc de se lancer si et seulement si on est convaincu soi-même de son projet et la meilleure mesure pour cela reste encore le niveau d'investissement qu'on est prêt à réaliser sur ses propres deniers. Ensuite rien ne sert de tergiverser, il faut se jeter à l'eau. Le projet évoluera forcément avec le temps. Les facteurs importants sont plus la motivation, la persistance et
la capacité à se remettre en question, écouter et s'adapter que la justesse du business plan initial ou l'exactitude de telle ou telle analyse ou prédiction.

Jean-louis.hoenen@sunset-partners.net
 
29/11/2010 > Mobilité > Le talent photographique de Laurent Guichardon
Laurent Guichardon : Photographe artitisque 

16 ans de bons et loyaux services chez Sun pour Laurent qui tente sa chance dans une voie toute différente...  Si la photographie fait maintenant appel à de nombreuses techniques informatiques, c'est avant tout l'oeil et la créativité qui font la différence. 
La photo n'a jamais vraiment eu de secret pour Laurent qui l'envisage comme une invitation au voyage et au rêve. Un rêve qui deveient maintenant réalité puisqu'il a "abandonné" le secteur des high-tech pour s'immerger dans le secteur artistique ou il a été remarqué puisqu'il concourre actuellement sur un projet destiné à un fabricant de montres suisses. retrouvez son peuvre sur www.paulpicot.ch/Contest/Vote.php?NumLangue=1 et si le coeur vou sen dit votez pour lui et faites avancer son projet.

Laurent.guichardon@sunset-partners.net
 
25/11/2010 > Mobilité > Ferreol Perez et les technologies ecologiques innovantes
Ferréol Perez-Castillo se lance dans les technologies innovantes, écologiques cette fois

Arrivé chez Sun France en 1991 dans l’équipe ventes indirectes, Ferréol a découvert un « nouveau monde » passionnant et riche en relations humaines alors qu’il venait d’un éditeur d’ERP français. Bel ibère à l’énergie débordante, Ferréol parfait son expérience pendant deux ans aux côtés des « cadors » de l’époque. Cette première période fut riche en exploits professionnels , en émotions et en contacts humains.
Ferréol se souvient particulièrement  d’une bande de copains passionnés de football  avec la création du Sun Football Club, sponsorisé par DIVA (premier distributeur historique de stations Sun en France). Le SFC devint un vecteur d’intégration de tous les services autour d’une évasion hebdomadaire, relayée par un chroniqueur de talent : « Jack ». Le SFC faisait même partie des attractions supportées par la fanfare et les pom-pom girls  lors des kick-offs !
Lorsque Sun créa ses planètes , Ferréol rejoint SunSoft en 1994 pour piloter les opérations sur l’Espagne et le Portugal. A Madrid, il passe 3 superbes années porté par ses succès auprès des revendeurs Solaris Intel.  
Il quitte Sun pour Data General en 1996, où il prend la direction des ventes indirectes puis la direction des opérations France. En 1999, il devient DG d’Actuate France, éditeur de solutions BI avant de rejoindre Siebel pour s’occuper d’Alcatel .
Après quelques expériences supplémentaires rythmées par les fusions et les changements de politique, Ferréol , lassé des incertitudes et du stress généré,  repense son avenir et celui-ci passe par la création de sa propre activité. Après 6 mois de recherches et de réflexion, il décide de créer Eco Ways et de se lancer sur le marché porteur des technologies écologiques innovantes.
Eco Ways distribue en franchise les produits du groupe Alt R Eco sous la marque commerciale Eco Gas. Technologie innovante, la solution liquide Eco Gas permet de réduire de 10% en moyenne la consommation de carburant et de 15 à 50% les émissions de gaz polluants.
Eco Gas, adapté à tout type de moteur thermique, est destiné aux particuliers -usagers d'un véhicule ou d'une chaudière au fuel – aussi bien qu'aux professionnels du transport, du BTP , aux collectivités locales ou aux entreprises possédant une flotte de voitures de fonction.
Ferréol vient de signer au bout de 2 semaines ses 4 premiers clients ambulanciers qui testent ses produits actuellement et développe un réseau commercial.
Si vous souhaitez en savoir plus sur cette aventure, contactez
ferreol.perez@sunset-partners.net
 

Ajouter à Netvibes Ajouter à Mon Yahoo! Ajouter à Google Flux RSS

 [ 1 ] 2 3 4    (1-10 sur 38)