Les Anciens de Sun Microsystems
ADHERER S'INSCRIRE MES IDENTIFIANTS
 
 
[ Ils ont monté leur activité ]
 1 [ 2 ] 3 4    (11-20 sur 38)  
30/09/2010 > Mobilité > Eric Flament, la passion du sport et un talent commercial
Eric ou " les tribulations d'un sunnien dans le sport business"

Ceux qui ont connu Eric se souviennent d'un garçon taillé comme un roc, la bonne humeur franchement affichée sur son sourire enjoleur et la recherche permanente de l'efficacité professionnelle. Ceux qui le connaissent encore peuvent attester qu'il a su allier passion du sport et talents pour la vente et la communication.

Eric a débuté sa carrière de commercial dans le secteur IT, tant en France, notamment chez Sun France- qu'à l'international pour BO /Oracle à Singapour. Le retour en Europe s'est fait sur la Belgique où il vit depuis une dizaine d'années.

C'est là qu'il a mis a profit ses talents de commercial pour adresser le monde du sport business en créant notamment FLOYD SPORT en 2005, une agence spécialisée dans le marketing sportif et les relations publiques pour le monde du sport. Il continue à oeuvrer au développement de Floyd Sport alors qu'il crée en 2006 la Smash Academy et Le Roseau, une école de Tennis sur un site privilégié près de Bruxelles.
Comme cela ne suffit pas à éponger son énergie débordante, Eric est aussi country Manager pour ARISTEIA, une agence dédiée à la conception de voyages incentive ou pormotionnels où le sport est au centre du voyage : Coupe du Monde de foot ou de rugby, JO, America's Cup etc. 

Le parfait exemple de l'assouvissement de sa passion pour le soport alliée à un esprit d'entreprise avéré. Vous pouvez contacter Eric par mail sur:

eric.flament@sunset-partners.net
 
27/09/2010 > Mobilité > Eva Pinto , un parcours riche "d'enseignement"
Interview avec Eva Pinto sur son parcours particulier

Bonjour Eva, quelle fonction occupais-tu chez Sun ? 
Assistante de direction EMEA Finance de 2000 à 2004
La maîtrise des langues est un vrai savoir-faire ? 
Oui mais malheureusement je n'ai pas eu, au cours de ma carrière, l'occasion de m'en servir réellement même si cela m'a aidé dans les entretiens d'embauche lorsque j'étais "finaliste" avec une autre personne. 
Combien de langues parles-tu ? Et à quel niveau ?  
Je parle couramment le français et l'espagnol, j'ai également un  excellent niveau en italien et en anglais... je ne me vanterais pas au point de me qualifier  de "fluent" mais 18 ans mariée à un italien et mes études associées à une carrière en langue anglo-saxonne... je me débrouille très bien.
J'ai aussi des connaissances en catalan et une bonne compréhension orale de l'allemand.
Comment as-tu exploité ces qualités ?  
J'ai été professeur d'anglais dans des écoles primaires du 78  - je pense que cela a été ma meilleure expérience professionnelle ; j'ai beaucoup aimé travailler avec et pour les enfants. J'ai utilisé 2 compétences naturelles : ma maîtrise et mon expérience linguistique ainsi que mes capacité pédagogiques.

Pourquoi ce choix de l'enseignement ? Quelle voie as tu pris ? et le bagage nécessaire ? 
J'ai toujours aimé enseigner car c'est un moment privilégié avec l'élève et où l'on se sent utile
Et la chance m'a souri :  une place s'est libérée dans la ville où j'habite, j'ai postulé, ai eu le poste et de là, les portes des autres villes se sont ouvertes.
Pour le primaire, le seul bagage nécéssaire est une licence dans la langue enseignée mais à partir du collège et au delà, il faut le CAPES.

Si j'ai bien compris, tu travailles dorénavant chez EADS, pourquoi?

Si j'avais pu, je serais restée dans l'enseignement mais nous vivons dans un pays très administratitif où les diplômes ont plus d'importance que le savoir-faire. J'ai trouvé une excellente opportunité chez EADS pour exploiter mon savoir dans un groupe multinational mais je garde à l'esprit ma vocation d'enseignante.
Que conseillerais-tu à nos lecteurs ? 
Se battre pour faire ce qui, réellement, nous plait car nous passons trop de temps au travail pour y aller à reculons :) 

 
15/06/2010 > Mobilité > Avec Philippe Ohanian, partagez en temps réel vos évènements!

Philippe Ohanian, réalisateur en herbe de webcast grâce à Sonic Foundry

Philippe travaillait au département Education de Sun France pour vendre la plateforme logicielle de e-learning de Sun.

Après son départ en 2005, il est resté dans le software pour une société suédoise, Telelogic, concurrent de Rational. Et IBM a racheté Telelogic en 2007. 

Son profil intéresse un chasseur de tête américain qui l'a repéré sur LinkedIn et lui propose un challenge excitant : lancer une société leader sur la niche de l'automatisation de webcast, Sonic Foundry.

Challenge à plus d'un titre car Sonic Foundry ne souhaitait pas créer de filiale dans un premier temps. La question se pose alors: portage salarial, indépendant ou création de société ?

En charge des pays d'Europe francophone, il s'agit de développer le réseau de revendeurs, d'ouvrir de nouveaux comptes, de s'allier avec des partenaires spécialistes (Kewego) ou technologiques (Microsoft France)

Philippe fait le choix de créer une société, afin de se donner les moyens de développer la marque Sonic Foundry. En effet, la société vend des solutions hardware et software, nécessitant de travailler avec des intégrateurs informatiques et audiovisuels. 

Après 3 ans, le bilan est positif : beaucoup d'autonomie (avec une organisation rigoureuse), une qualité de vie liée au travail à la maison (fini les bouchons, surtout quand on prend l'avion à Orly à 7h...). La technologie Mediasite de Sonic Foundry permet de retransmettre en direct sur Internet vidéo et slides. Accessoirement, elle a donc permis à Philippe de suivre de belles conférences ou de filmer des Ambassadeurs, Designers, Scientifiques, Ministres (Jospin, Lagarde, Pécresse, bientôt Bachelot) et ses anciens collègues, puisque le SunSet fait appel à Philippe pour permettre de diffuser les conférences débats (le site des conférences est http://sonicfoundry.fr/sunset ). 

N'hésitez pas à contacter Philippe pour toute question sur la création d'entreprise, le travail à domicile, la relation avec une société américaine souhaitant s'implanter en France sans entrer dans la complexité juridiquo-salario-URSSAFio-légale de notre beau pays ... 

contact: philippe.ohanian@sunset-partners.net

 
05/05/2010 > Mobilité > "Home, Sweet Home" everywhere in the world avec Luong Le Vu
Echanger sa maison pour les vacances, pourquoi pas ? par Luong Le Vu 

Passionné de voyage et de découverte d'un pays "autrement", Luong aime se repérer  à la manière d'un local, s'intégrer à une vie de quartier, comprendre le mode de vie lde l'endroit qu'il visite… lLéchange de maison pour les vacances lui parait un excellent vecteur pour voyager autrement, sans compter le caractère économique de l'opération.
Adhérent à plusieurs organisations de type "Home Exchange" afin d’explorer et développer tout le potentiel du concept, Luong a décidé de créer son propre site web fin 2008 : www.iexchnagemyhome.com  . Le site  a aujourd’hui une base d’environ 500 offres.
 
Il en est le webmaster à ses heures perdues pour maintenir le site, répondre aux questions …  
N’hésitez pas à visiter le site et pourquoi pas vous inscrire ! L’inscription est gratuite.
Luong a occupé des fonctions d'avant ventes pendant sept ans et est depusi deux ans memebre du bureau du SunSet Partners Club.
 
30/03/2010 > Mobilité > Philippe Beauchamp: Que cuisine-t'on ce soir? ZeChef.com répond
Philippe Beauchamp lance un site qui revolutionne vos assiettes

Philippe avait déjà tenté l'aventure de le création d'entreprise au temps béni des start-ups "dot.com"
Il revient en force sur le créneau du bien-être de nos palais, de nos estomacs et pourquoi pas, de notre ligne.
 
Philippe a fondé ZeChef.com proposant des services dans le domaine culinaire. Il s'agit de recettes de chefs (des vrais illustres) et plein de services autour. Comme l'explique Philippe, c'est une sorte de « Plateforme de services de convergence Internet fixe et mobile dans le domaine culinaire »... La formule n'est pas digeste mais en version light c'est :
un site Web, une appli desktop (PC ou Mac) et très bientôt une appli pour iPhone, le tout partageant la même base de données.
Vous pourrez ainsi découvrir bientôt sur votre iPhone 50 vrais recettes de chefs, précises, fonction des saisons, du nombre de convives, des ingrédients, du temps disponible... avant de surfer sur www.ZeChef.com pour jouer aux Dalloyau ou autres Vatel.
Devenez déjà fan de ZeChef sur FaceBook en attendant de concocter vous-même de délicieux repas.
 
contact: philippe.beauchamp@sunset-partners.net
 
22/02/2010 > Mobilité > Conseil en patrimoine: le parcours de Pierre Goletto
Pierre GOLETTO souhaite vous faire profiter de trucs et astuces pour vos finances

Comme plusieurs autres ex-Sun, Pierre s'est reconverti dans le conseil financier.
Vous savez: les fameux "financial planner" importés des USA. Voici son histoire perso:
 
"Comme l'aboutissement de préoccupations patrimoniales acquises dès l'enfance et d'une carrière dans les nouvelles technologies, principalement dédiée à l'implantation de systèmes bancaires et financiers complexes (ERP), j'ai décidé en 2007 de fonder mon cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine.
Juste avant, j'étais responsable commercial dans le software chez Sun de 2005 à 2007. Et l'expérience commerciale est au combien utile dans mon activité d'aujourd'hui.

Après un bilan de compétences (APEC) et un bilan patrimonial avec un assureur, ce dernier m'a proposé de devenir son partenaire au regard de mon expérience jugée tangible dans le domaine, sur le plan qualitatif et quantitatif.
Aujourd'hui, je suis prêt à faire partager ce vécu avec la communauté SunSet.

En effet, il est possible d'avoir une expression toute personnelle de ces sujets sensibles, dans un cadre amical. Je propose à chacun de mes clients une discussion sans tabou, non édulcorée, contestable, avec en filigrane :  « Ce que les professionnels ne vous diront pas forcément ». Dans certains cas, j’aurai même pu dire « … diront surement pas ».
Cette démarche peut concerner plusieurs situations :  un fort niveau d'imposition ponctuel (Revenus) ou structurel (IR+ISF), ceux qui souhaitent se lancer dans la grande aventure de l'entreprenariat et s'interrogent sur la protection, ceux qui veulent ré-orienter après des difficultés...
Et aussi ceux qui voudraient financer un rève jugé inaccessible tout comme ceux qui veulent financer leur retraite (anticipée ou pas).
 
Chacun pourra y trouver, quelle que soit sa situation, des solutions entièrement personnalisées.
 
Contact : pierre.goletto@sunset-partners.net
 
19/01/2010 > Mobilité > Ethique, passion et création de société : le retour d'expérience de Pascal Flamand

Ethique, passion et création de société : le retour d'expérience de Pascal Flamand

Bien qu'éloigné de Paris, j'ai croisé pas mal de sunniens au cours de ces 14 année passées à Sophia-Antipolis en tant qu'account manager Telco chez Sun, et ce pour mon plus grand bonheur...J'ai quitté Sun en Juillet 2004 et déposé les statuts de JANUA une semaine plus tard....Pas beaucoup de temps pour réfléchir ou déprimer, la remise en question est immédiate !

Un deuxième sunnien, Cyril Grosjean (ex Netscape, ex Sun PS) nous a rejoint 8 mois plus tard et occupe aujourd'hui le poste de directeur technique en nous apportant son expertise et sa rigueur sur nos projets de gestion des identités...

L'objectif reste le même après un peu plus de 5 ans d'existence :  se faire plaisir, privilégier éthique et partage, en essayant de gagner sa vie, l'objectif n'étant pas de devenir riche mais de rester à taille humaine, de privilégier le respect et la responsabilité.... Si c'était à refaire, je replongerai immédiatement ; la création d'entreprise est un chemin initiatique formidable permettant de mettre en accord ses idées et ses pratiques...

Aujourd'hui, JANUA c'est 6 personnes qui travaillent ensemble dans la joie et la bonne humeur pour proposer consulting (40% de notre CA), développement au forfait (60% restant) sur les domaines suivants :

Après une année 2009 un peu rude pendant laquelle nous nous sommes serré les coudes, mais avons aussi pas mal investi en R&D (la richesse d'une entreprise se sont ses hommes et ses femmes, pas ses process ni ses actionnaires ! ), nous commençons 2010 avec une équipe inchangée et encore plus motivée...

Vous pouvez en savoir plus sur www.janua.fr, 
ou nous contacter pascal.flamand@sunset-partners.net, cyril.grosjean@sunset-partners.net

Un seul regret : notre implantation à Sophia Antipolis ne nous permet pas de vous rencontrer régulièrement au Sunset Partners Club, nous sommes bien sûr à votre disposition pour échanger sur tout sujet, et si vous passez dans la région Niçoise, n'hésitez pas à venir nous voir...

 
24/11/2009 > Mobilité > Devenir Consultant : les réflexions de Marc Chapuis

Etre indépendant : les réflexions de Marc Chapuis

40% seulement des auto entrepreneurs déclare un CA,
Plus de la moitié des contrats conclus en France hors CDI ont une durée inférieure à un mois,
D'après une étude de l' INSEE rendue publique en 2005, le revenu annuel moyen d'un entrepreneur individuel , toutes professions confondues (y compris avocat, radiologue ...) est de 25000€

Les quelques lignes ci après sont dédiées à tous ceux et celles qui ont persisté ou qui souhaitent néanmoins persister dans leurs intentions.

Avez vous jamais vu une entreprise faire appel à un "inconnu" ? Beaucoup d'entreprises, beaucoup d'organisations, ne le font jamais : 
Fermées aux démarches des "indépendants", ou si peu ouvertes, au travers de marchés de sous-traitance, voire de marchés de sous traitance de second ou de troisième niveau.  C'est particulièrement vrai quand le climat des affaires se dégrade.

Et pourtant les besoins sont nombreux : Financement d'entreprise ou de projet ; Etudes et  benchmarking ; Audits, Diagnostics, REX, rapprts d'étonnement ; Achats, pilotage de projet,  aides en tous genres au déploiement de la stratégie ; aides à la communication ou au marketing ; accompagnement des DRH, recrutement, management interculturel ou de la diversité ; aide au management d'équipe, coaching ; Interim Financier, Interim pour l'évènementiel ou la supply chain, Interim en tant que DSI. Autant d'opportunités en puissance pour un indépendant.

Premier cap à passer et avec beaucoup de foi et d'espérance : le ou les prescripteurs "reconnaissant", qui va "prescrire" la ou les premières interventions ? Ancien collègue ou hommes clef au sein d'associations professionnelles, il/elle(s) vous choisiront. Certes mieux vaut mesurer chaque marché, chaque "lien faible", à l'une de la capacité des individus à s'exprimer ou à participer. Choisir une ou quelques micro cibles et quelques combinaisons d'expérience et d'expertise, avec l'aide de la CGPME, du Syntec, de CICF Conseil de la CCIP(CROCIS) ou de la FNCGA. Banque Finance, Assurance, Secteur Public, Industrie on choisit. On gagne beaucoup à méditer ce vieil adage qui dit qu'on n'est jamais à l'abri d'un ami, d'un client ou d'une commande. Et vous ne connaîtrez jamais ni le lieu, Paris, Lille, Sophia-Antipolis, Montrichard,Grenoble Bruxelles Mechelen Londres Metz Waterloo Luxembourg, Toulouse, Orléans, Nancy, ni le jour, ni l'heure !
Un jour ou l'autre certains voient s'ouvrir un passage.
Navigateur stratégique, consultant en systèmes de management, copilote amical, réserve d'énergie, tout simplement expert, praticien ou analyste fournisseur de services professionnels ; analyste ou agent du changement capable d'intervenir "en situation" : dirigeant de PME ou d'associations ? Commercial ? Commensal des puissants ? Indépendant, que sais tu de toi ? Que souhaites-tu ? Es tu authentique ? Multiplie les rencontres et fais connaître ton style et le genre de relation client que tu affectionnes.

Second cap à passer, et hélas souvent un Cap "Dur", même avec le soutien de sa famille et de son entourage : se donner les moyens et de peu dépenser et de financer des périodes de quelques mois à 12-14 mois à faible revenu + 3/4 mois de trésorerie car les clients français payent très lentement, avec un goût certain pour les contrats complexes de courte durée. L'indépendant, c'est d'abord un économe patient qui surveille les dépenses externes et qui gère "en bon père de famille", contre vents et marées en quelque sorte.

Dernier des 3 caps, et non le moindre, celui qui fait envie mais qu'on ne voit pas, qui est mal cartographié ou dont on a oublié le nom. Des antipodes ... du salariat, que veut on dire ?  Ai je tiré les moins mauvais bords et les pires ? Et si le climat  redevenait meilleur et les vents plus porteurs ? Et en 2010,  5 ans après, avec les 2 enfants qui ont grandi ? Et demain dans 10 ans, au port d'attache ou à l'issue des "25 meilleures années" ou en cas de pépin ? Rien n'est écrit ou tracé à l'avance : vous ne connaîtrez jamais ni le lieu, ni le jour ni l'heure.

 
06/10/2009 > Mobilité > Alain Manoukian: Se réinventer à 45 ans et +
A 47 ans, la nouvelle vie commence pour Alain Manoukian!

J’ai eu la « chance » d’être licencié économique à 47 ans alors que j’étais dans les Telcos, chez Cegetel puis Kaptech comme Directeur Commercial …et ce moment à vivre, qui n’est jamais agréable, semé de doutes, de nostalgie, de perte de confiance parfois, moment  qu’on appelle la courbe du deuil ( ou courbe de changement !) , a ouvert une porte vers une « autre vie » :  celle de la création d’entreprise, celle de la « liberté », celle du développement de soi et de son activité…
J’ai donc crée mon activité en 2003 et mon cabinet CROISSANCE&COACHING à Aix en Provence pour accompagner les organisations, les équipes et les individus vers la performance par la conduite du changement. Nous sommes présents sur Paris (La Défense),  sur Lyon (Part Dieu ) et sur Aix en Provence.
Des clients Grands Entreprises (SFR Business Team, Adecco, La Poste, Unisys, Bull, Ernst&Young, CMA CGM, …) comme des PME me font confiance (Streamcore, High Co, Keep Cool, Chocolat Puyricard, Cisia, Proman ..).
 
Notre site www.croissanceocaching.com, nos conférences, nos éditoriaux news letter sur des sujets traitant de management, d’efficacité commerciale, de créations d’entreprises, de communication, de conduite de changement … sont depuis 2006 le lien qui nous relie à nos clients ( http://www.croissancecoaching.com/Visualisation.aspx)
 
Se lancer dans un projet de création, aussi petit soit-il, demande une préparation en amont (ce que je n’avais pas fait pour ma part) et suppose l’accord de son entourage…sur des choix financiers à faire, sur la capacité à faire vivre sa famille, sur des revenus moins stables notamment au début…
 
Et, dans mon cas, apprendre un nouveau métier -le Coaching - se distingue fondamentalement de la formation ou du conseil que je pratique aussi dans une approche globale de plan de progrès pour tendre vers la performance. Je vous invite à voir ou revoir la conférence SunSet organisée par le SunSet  sous l’impulsion du bureau et de Christian GASQ http://salesdemo.mediasite.com/mediasite/Viewer/?peid=d40837df680e438fa2c9bbb73e532752
 
Il faut aussi bien se connaître, du courage, de la persévérance (il faut au moins 2 à 3 ans pour décoller…), du travail (beaucoup d’investissement), se poser régulièrement, et maintenir sa créativité en éveil.
 
Au final, quel plaisir ! Liberté d’actions et d’horaires, responsabilités, plaisirs, apprentissage, pilotage d’actions, respect de soi, engagement, disponibilités pour ses proches … j’ai largement apprécié mes années SUN …et SGI …mais je reconnais la chance que j’ai eu de pouvoir accéder à cette nouvelle expérience de VIE que j’espère encore pendant 15 ans ! Je vous en souhaite autant… à bientôt.
 
Alain MANOUKIAN
 
06/10/2009 > Mobilité > Pierre Duval ou l'art d'allier passion et raison
Allier son métier, sa boite et ses passions, Pierre Duval témoigne
 
 
Flashback Sun: Directeur Commercial Financial Services (1997-2001) puis Directeur Marketing et Communication (2001-2002)
 
J’ai quitté Sun pour prendre la direction au nom de la Caisse des Dépôts et Consignation d’une société spécialisée dans le couplage informatique et télécom. La CDC ayant changé de stratégie, l’investissement fut annulé et j’ai alors créé Batard & Partners avec un autre Sunnien, Philippe,  basé à Genève www.batardpartners.com
 
Ce cabinet de conseil s’est spécialisé dans le développement en Europe d’entreprises High Tech de taille moyenne qui souhaitent s’appuyer sur des expertises locales pragmatiques comprenant leurs priorités.
 
Nous aidons ainsi des sociétés de toutes origines à cibler les pays les plus prometteurs pour leurs offres, à trouver les partenaires locaux les plus adaptés et à décrocher leurs premiers contrats.
 
Créée en 2005,  Demeteris -que je dirige aujourd’hui- est la branche française de ce réseau www.demeteris.com
 
Nous y avons intégré une équipe spécialisée dans l’optimisation des implantations de la grande distribution en France grâce à une méthode basée sur le calcul des temps de déplacement des clientèles et les positions de la concurrence.
 
Nous utilisons d’ailleurs l’expérience et les modèles informatiques développés dans ce domaine pour travailler sur la rationalisation des implantations d’agences bancaires et l’optimisation de la distribution des services publics sur le territoire.
 
Cette équipe a d’ailleurs fait vivre la société entre 2006 et 2008 alors que j’avais pris la direction de l’offre serveurs Intel de Bull (gamme NovaScale) puis sa direction Solutions, Partners & Marketing.
 
J’ai quitté Bull en avril 2008 pour reprendre la croissance de Demeteris dans le cadre d’un projet de joint venture entre la France et le Brésil sur la rénovation des plateformes aéroportuaires brésiliennes.
 
Ceux qui connaissent ma passion pour l’aéronautique n’en seront pas étonnés !
 
Pierre Duval
 

Ajouter à Netvibes Ajouter à Mon Yahoo! Ajouter à Google Flux RSS

 1 [ 2 ] 3 4    (11-20 sur 38)