Les Anciens de Sun Microsystems
ADHERER S'INSCRIRE MES IDENTIFIANTS
 
 
[ Ils ont monté leur activité ]
 1 2 3 [ 4 ]    (31-38 sur 38)  
05/05/2010 > Autre... > Catherine Duteil sur la course des héros: pour une bonne cause!
Quand Catherine Duteil se lance dans la course, c'est pour la bonne cause

Chez Sun de 2000 a 2006 en tant que coordinatrice WW Alcatel et CGEY et ensuite Competency Manager, l'equipe channel me connaissait sous le nom de atherine Reynaudo.....

Le 6 juin 2010, je participe à la Course des Héros. Mon défi ? Courir 6km mais avant cela collecter au moins 300€ pour financer les projets de la Fondation Arthritis-Courtin, c'est pour l'instant un des moyens que j'ai trouvé pour aider à la recherche pour combattre la SPONDYLARTHRITE ANKYLOSANTE.

Vous pouvez m'aider en faisant un don à la Fondation ARTHRITIS-COURTIN sur ma page.
                   
Toutes les contributions sont les bienvenues : il n'y a pas de petit don.
66% de son montant vous sera remboursé en réduction d'impôt. C'est simple et 100% sécurisé. Un reçu fiscal sera immédiatement mis à votre disposition.

Mon rêve, presque mon obssession : éradiquer cette maladie. 10 € me comblent de joie, il n'y a pas de petits dons, c'est un don du cœur, de compassion, d'amour, d'encouragement et ça n'a pas de prix !

Catherine Duteil-Reynaudo
 
 
23/11/2009 > Autre... > Gaelle Prigent-Protasov : les "perles" du SunSet
Gaelle fait rêver tous ceux qui aiment les perles : invitation à découvrir


Gaelle a oeuvré bien longtemps dans les rangs du bureau de gestion du SunSet.
Elle était présente dès les débuts de SunFrance et beaucoup ne l'ont pas connue car c'est une de nos plus anciennes ex-Sun -sans outrage.

Eh bien Gaelle pourrait nous raconter quelques "perles" du SunSet mais elle fait mieux, Elle nous invite à découvrir les créations de bijoux issues de perles qu'elle contribue à cultiver loin, très loin...

Rendez-vous plus près au 72 Rue des Archives Paris 3ème le 10 décembre entre 10 et 20h00.
Merci de vous munir d'une pièce d'identité.

Pour (se) faire plaisir ou pour le plaisir des yeux

gaelle.protasov@sunset-partners.net
 
03/07/2009 > Autre... > Golf et Sun : une histoire ancrée dans les gènes pour R Saunders
Le golf… Interview de Richard Saunders
 
 
Que faisais-tu chez Sun et quand en es-tu parti ?
 
Sunnien entre 1986 et 1991, mon contrat d’embauche a été esquissé à la main par Alain Pechon! Je dirigeais l’activité conseil côté logiciels, en collaboration avec des « add-on » périphériques devenus SunExpress.
 
Le golf et toi, passe-temps ou passion réelle ? Depuis combien d’années joues tu au golf ?
Un dicton à savoir : au golf, c’est les vingt premières années qui sont les plus dures ! C’est un sport qui met à rude épreuve le courage et la ténacité en plus du physique. Ingrat, mais jamais ennuyeux. Oui, je joue depuis très longtemps !
 
Quel est ton plus beau souvenir lié au golf ?
Le golf est plein de surprises et anecdotes. Par temps sec, un dimanche après midi, au trou 18 du golf de Rebetz où nous étions membres depuis presque 20 ans, ma balle a roulé au troisième coup sur la terrasse du restaurant... C’était une compétition. Alors, au grand étonnement des gens qui y déjeunaient encore, j’ai décidé de la jouer là où elle reposait. Il fallait passer en-dessous des branches d’arbres mais au dessus des tables pleines de vaisselles. Pari réussi ! Quelque temps après, cette aire est devenue « hors limite » à mon grand regret !  
 
Pour remplacer Didier L et au dernier moment, tu as suggéré de faire participer ton épouse.
Oui, au pied levé ou doit-on dire au wedge levé ?
 
Le golf partagé à 2, est-ce une approche de vie chez les Saunders ?
 Le Golf peut se pratiquer en tant que sport ou loisir entre gens ayant ou pas le même niveau de jeu ; c’est donc une activité idéale pour toute la famille. Margaret se souvient encore de l’aigle qu’elle a marqué avec trois magistraux coups de bois sur un par 5 lors d’un Pro-Am en Suisse. Le Pro n’a pas fait autant bien sûr mais nous avons remporté ce tournoi par équipe.
 
Quelles sont très premières impressions sur cette initiative, le tournoi, les autres participants, l’ambiance etc….
 Une excellente opportunité de retrouver d’anciens collègues et de faire de nouveaux amis. Surtout que je suis ancien d’Oracle aussi donc j’avais peur que si je rendais une bonne carte alors l’équipe d’Oracle allait l’acheter !
 
 
09/06/2009 > Autre... > Christian Granger, de PS à navigateur
Interview avec Christian Granger, de "Netscape" Navigator à Navigateur tout court

Qu'as tu décidé de faire après ton départ de Sun?
Avec Sun, on s’est quitté en mai 2006. Après le premier été à fêter ça, un ami ex-HP, m’a proposé de l’aider sur un projet de développement d’un moteur de réseaux sociaux pour entreprises (beezbox.com) et de sa « démo », un réseau social pour migrants (beetnic.com).
Je me suis plongé dans des technos exotiques pour moi (wikis, Ruby on rails, dev agile, ...). Je suis resté avec l’équipe de Beezbox jusqu’à l’automne 2007.
 
Entre temps, au salon nautique de décembre 2006, j’ai commandé un voilier.
 
Ta passion -à part le Sunset- quelle est-elle ? Ma passion c’est la voile. Beaucoup naviguent par passion pour la mer. Moi c’est pour les bateaux. A voile.
 
Cette passion me vient de mes premières navigations et des rencontres de marins avec mes collègues de Control Data. Et de Moitessier et Tabarly.
 
Entre mer et terre, que fais-tu ? C’est à moi que tu poses cette question ? Ah bon. Je rêve. A terre, j’adore Paris alors j’en profite. Et la terre est ronde, alors j’essaie d’en faire le tour aussi.
 
Exerçais-tu ta passion chez Sun ? Paradoxalement je n’ai pas pris beaucoup de temps pour naviguer dans les 11 ans passés chez Sun. Des années plutôt sèches et peu salées finalement.
 
Pars-tu seul ? Depuis une traversée transatlantique à trois, j’ai arrêté de fantasmer sur la navigation en solitaire. Pas mon truc. J’ai besoin de partager. Avec des proches. Tu veux venir ?
Mais parfois ça me chatouille encore, du style « t’es pas cap ». C’est quand même un risque important.
 
La solidarité sur les mers mythe ou réalité ? Je le constate à chaque navigation, de mes yeux ou à la VHF, c’est une réalité assez rassurante.
 
D’où reviens-tu ? En mai, j’ai fait une régate, le Tour de Belle Ile, 280 bateaux au départ. J’ai abandonné faute de vent. Puis, avec un ami, j’ai convoyé le bateau à Lorient pour une autre régate qui a été annulée pour cause de coup de vent. Et j’ai ramené le bateau à La trinité sur mer avec ma compagne. Le bateau est loué par ailleurs.
Je repars la semaine prochaine pour une régate à Bénodet.
 
Quel est ton meilleur souvenir ? La découverte de mon bateau lorsque le chantier à ouvert ses portes le jour de la mise à l’eau. Le 17 décembre 2007.
Et aussi, autre ambiance, la nuit où je suis arrivé à Pointe à Pitre après 3 semaines en mer. Après j’ai marché sur un nuage pendant 10 jours.
christian.granger@sunset-partners.net
 
07/05/2009 > Autre... > Comment Rebondir en exploitant un échec... par F Humbert
Rebondir en exploitant un échec... François Humbert

L’expérience passée est une richesse pour le futur
 
Après SunServices où il était responsable Grands Comptes, François Humbert rejoint en 1999 une société du domaine des infrastructures informatiques en tant que Responsable commercial.  Suite à la fusion avec une société côtée en bourse, François prend la direction commerciale et dirige jusqu'à 250 collaborateurs au travers d'une équipe de 10 commerciaux pour un CA de 80 M€.
 
Mais en 2005, un nouveau rachat se produit et François est licencié. A 43 ans, il souhaite bien sûr rebondir mais il est déjà considére comme un « senior » après seulement 20 ans d'activité professionnelle... 
Qu'à cela ne tienne, il s'efforcera désormais de  prouver que les plus de 45 ans ont encore du potentiel et l'avantage de l’expérience. Même si la France est le dernier pays en matière d’employabilité des seniors, le projet de François tend à démontrer qu'ils constituent un pivot essentiel de notre économie.
 
Appuyé par son réseau personnel et professionnel, et faisant montre d'énergie, de conviction et d'expérience, François monte en 2006 un Cabinet de Recrutement dédié aux Cadres Seniors:  Cadres Seniors Consulting 

Depuis 4 ans il constate sur le terrain -au niveau national et international- les avantages de l’embauche des Seniors : motivation, opérationnalité immédiate, savoir et expérience, transfert de compétences.
Aujourd’hui, Cadres Seniors Consulting possède une cv-thèque de plus de 8000 candidats et a signé 40 contrats CDI au cours des 2 dernières années (dont des doyens de 58, 61 et 63 ans). 
Mais, si les seniors sont prêts à envisager une seconde carrière à la carte, il reste aux entreprises à faire appel à la valeur des Seniors!

francois.humbert@sunset-partners.net
 
07/05/2009 > Autre... > Vous avez dit Biodanza! Valérie Richard nous raconte
Rencontre avec Valérie Richard, BioDanzeuse 

Après plusieurs années chez Sun où j’ai déployé mes talents commerciaux …je suis devenue
formatrice en entreprise il y a 7 ans dans les domaines du management, de la gestion du stress, de la communication, de la gestion du temps, de la connaissance de soi, de la gestion des émotions, de l’affirmation de soi, du développement personnel. 

Rien que ça?
Il y a 6 ans, j’ai aussi complété ma formation pour aborder le Coaching en entreprise et lecoaching de vie. J’anime aussi des groupes de femmes depuis 2 ans et…. je suis facilitatrice de biodanza depuis 3 ans.
 
Qu’est-ce que la Biodanza ?
La biodanza c’est l’alliance du mouvement et de la musique, pour dynamiser le bien-être et le plaisir de vivre ; c’est renforcer son identité, son estime de soi ; c’est s’ouvrir aux autres et augmenter sa capacité à entrer en relation. C’est développer nos potentiels dans tous les domaines de la vie.
 
Pourquoi la Biodanza ?
Parce que le développement de chacun passe par le corps ; parce que le mental nous raconte plein d’histoires, et que le corps, lui, ne ment pas.
Parce que la Biodanza est une méthode d’intégration par le corps qui va à l’essentiel, et engendre des transformations profondes chez les participants.
Parce que la Biodanza apporte de la joie, de la douceur dans un monde qui va vite et qui ne laisse pas forcément la place aux potentialités et aux désirs de chacun
 
Comment es-tu arrivée à la Biodanza ?
Grâce à des formations de formatrice au Cesi, formation de praticienne PNL à IF-PNL, formation de coach chez International Mozaik et formation de facilitatrice de Biodanza durant 3 ans à l’école de Biodanza d’Ile de France
Et beaucoup de stages de développement personnel, et notamment une formation à la gestion des émotions avec Isabelle Filliozat.
 
Que retires –tu de ton activité dans ce domaine ?
Voir les visages épanouis des personnes après un coaching, une formation, ou une séance de Biodanza est une réelle satisfaction. Redonner à mes interlocuteurs l’envie de bouger, de prendre leur vie en main, de passer de victime à créatrices d’une vie qui est la leur est pour moi une récompense.

valerie.richard@sunset-partners.net
 
 
 
24/04/2009 > Autre... > Vianney Lestienne crée Saas Connexion
Saas Connexion : un nouveau modèle de partenaire pour le monde SaaS ?

Dans un contexte où les éditeurs ont des difficultés à motiver leurs partenaires traditionnels SaaS Connexion pourrait bien être le « nouveau » modèle de partenariat adapté pour accompagner le développement du modèle SaaS.
Créé en 2008 par Vianney Lestienne, cette société lilloise s’est spécialisée dans le conseil et la mise en oeuvre d’applications en ligne ondemand pour des PME de 30 à 300 salariés. SaaS Connexion gère ainsi la démarche commerciale, la présentation des solutions, la négociation des contrats, la mise en place de lasolution au niveau des spécifications et du cahier des charges jusqu’à la mise en production etle respect des engagements du contrat.
Elle apporte ainsi à ses partenaires, crédibilité en tantque spécialiste SaaS, business développement et suivi des engagements dans une logique de ventes « complémentaires ». La solution a déjà conquis un négociant de matériel de manutention.
Lorsqu’en juin 2008 CBR Frémicourt décide de passer d’un ERP traditionnel à Websinde, une solution 100% de l’éditeur Autarcia, elle signe alors avec SaaS Connexion. Lesraisons de leur choix ? La rapidité d’exécution du projet, l’accessibilité de l’application de partout (navigateur internet) et la sécurisation de son « capital données ». De plus, il bénéficie dans la solution de services complémentaires connectés (Marketing direct, ecommerce, factures externalisées).

vianney.lestienne@sunset-partners.net
 
18/12/2008 > Autre... > MF Alexandre -Orthoptiste- recherche technologies pour un syndrome
MF Alexandre, Orthopiste,  recherche technologies

Marie-Françoise Alexandre, ex Sun du "Sales Finance Administration", achève sa reconversion en tant qu'orthoptiste spécialiste du polyhandicap.
 
Elle travaille sur des patients atteints de Locked in Syndrome -état suite à un accident vasculaire cérébral ne laissant au patient que les mouvements de ses paupières ou de ses yeux comme mode de communication.

Elle recherche des entreprises développant des produits ou faisant de la recherche sur le tracking infra rouge, la reconnaissance de mouvements. 
Si vous pouvez l'aider, contactez-la sur marie-francoise.alexandre@sunset-partners.net
 

Ajouter à Netvibes Ajouter à Mon Yahoo! Ajouter à Google Flux RSS

 1 2 3 [ 4 ]    (31-38 sur 38)